Polyvalence des H.E.

La plupart des H.E. étant polyvalentes, une synergie destinée de prime abord par exemple à soulager une douleur au genou peut tout à fait être utilisée pour un autre problème : mettons qu’elle soit composée de lavande vraie, de laurier noble et de romarin à cinéole à 15% en tout dans une huile végétale, certes elle sera bien antalgique pour le genou douloureux ; mais cette synergie permettra aussi de lutter contre les viroses ambiantes, elle pourra enrayer un début de mycose ou de problème gastrique, elle permettra de se débarrasser d’une aphte dans la bouche etc….


Beaucoup d’huiles essentielles s’avèrent donc de véritables « boîtes à outils »à elles seules, alors mélangées dans des synergies bien concoctées elles deviennent redoutables contre les indésirables ! C’est ce qu’on appelle de l’aromathérapie de terrain, simple, humble, efficace et économique de surcroît !